Festival de Grignan 2017, courrier en famille et femmes d’exception

Pour la quatrième année consécutive, nous nous sommes rendu à Grignan, dans la Drôme, pour le festival de la correspondance qui se tenait du 4 au 8 juillet 2017. Le festival met à l’honneur la littérature et la correspondance par l’intermédiaire d'artistes et d’écrivains. Cette année le thème de la manifestation était « Chères familles... ». Nous avons choisi d'explorer la relation mère fille de deux femmes d'exception par le biais des lettres envoyées à leurs filles: Calamity Jane et Madame de Sévigné !

Décors de le lecture des Lettres de Calamity Jane à sa fille - Grignan 2017
Pas le droit de faire des photos pendant la lecture il faut se contenter du décors. T_T

Des lettres qui sentent la poudre

C'est au Jardin Sevigné que nous avons donc assisté à la lecture des lettres de Calamity Jane à sa fille. Au même endroit, il y a 2 ans, nous avions eu la chance d'écouter Cédric Villani nous parler de math et de recherche scientifique, un grand moment !

A peine entré dans le jardin, difficile d'ignorer la paille au sol, le rockingchair, les troncs d'arbres coupés et... la bonne odeur de crottin de cheval ! Pas de doute on était bien dans le wild wild west et on s'attendait presque à voir arriver Calamity en personne, fusil chargé et prête à en découdre ! Belle mise en scène mais c'est Laurence Côte qui est arrivée sur scène. Pieds nus, l'attitude juste, enfin celle que j'imagine que pouvait avoir cette femme en pantalon qui n'hésitait pas à faire parler la poudre et effrayait les indiens !

Photo de Calamity Jane
Calamity Jane

A mesure de la lecture, on découvre une mère aimante, une femme forte et généreuse victime de la morale de l’époque. Certains passages étaient très drôles, notamment une baston en plein saloon entre elle et des femmes de Deadwood venues lui apprendre à se comporter comme une femme. La rencontre avec sa fille, sans que celle ci ne sache que la dame en face d'elle était sa mère, était quant à elle très émouvante.

Visiblement certains pensent que ces lettres sont fausses, que Calamity ne savait pas écrire et que c'est Jean McCormick, la fille destinatrice de ces lettres qui les a elle-même rédigées. Quoi qu'il en soit j'ai adoré écouter ce récit qui m'a donné envie d'en savoir plus sur cette femme, de toute façon exceptionnelle, que je ne connaissais qu'à travers les Bd Lucky Luke.

L'exposition Madame de Sévigné au château de Grignan

« Sévigné, épistolière du Grand Siècle »

Après Calamity, nous avions rendez-vous au château de Grignan avec une autre femme d'exception, la Marquise de Sévigné herself. Pour la première fois, le château accueille jusqu'en octobre une exposition consacrée à la célèbre épistolière.

Ponctuée d'extrait de leurs lettres, l'exposition, retrace le parcours de la marquise et de sa fille. On en apprend beaucoup sur leurs vies et sur ce qui a influencé leur écriture. On pouvait aussi en savoir d'avantage sur l'histoire du château ainsi que sur l’époque dans laquelle vécurent les deux femmes. Je me suis évidement particulièrement intéressée aux outils de la correspondance de l’époque et à la façon dont était acheminé le courrier.

Exposition « Sévigné, épistolière du Grand Siècle » Grignan
Le courrier à l'époque de la Marquise de Sévigné

Et petit moment creepy de l'exposition, (en dehors du nécessaire à saignée et à trépanation) on pouvait admirer des restes d'ossements de la marquise. Apparemment, après la profanation de son tombeau par des révolutionnaires, une partie de son crâne a été envoyé à une spécialiste pour établir une relation entre ses capacités intellectuelles et la forme de son crâne.

Ossements de la Marquise de sévigné
Les os de la Marquise

On pouvait du coup en profiter pour visiter le château, ce que j'ai eu plaisir à refaire. La chambre d’écriture du château est absolument magnifique, on pouvait s'essayer à l’écriture de lettres à la plume d'oie sur des bureaux décorés avec des chandeliers et des livres anciens. Le rêve !

Ps: N'hésitez pas à faire un tour sur le compte Instagram, Facebook ou Twitter pour voir un peu plus de photos. ^^



Par LaPlume, admin du site