L'Origine des Runes

Autant le dire tout de suite, personne n'est parvenu à déterminer clairement la date de l'apparition des runes. Quant à leur origine, n'en parlons pas, c'est tout aussi obscur. En vieil islandais, runar signifie « secret ». Voilà qui en dit long sur l'origine même des Runes, un vrai mystère que tentent aujourd’hui encore d’élucider les chercheurs. Alors d'où viennent-elles ?

Selon le Hávamál Odin est à l'origine des runes
Odin et ses corbeaux, Hugin et Munin - Manuscrit Islandais du 18e siècle - Institut Árni Magnússon

Une Origine divine

Selon l'Edda poétique, un ensemble de poèmes islandais datant du XIIIe siècle, écrit en vieux norrois (ou vieil islandais), l'origine des Runes serait divine. En effet, l'invention, la découverte des Runes est attribuée à Odin. Non... pas le personnage de Marvel, bien que Stan Lee s'en soit évidement grandement inspiré, nous parlons ici du père des dieux de la mythologie nordique.

Divinité aux multiples talents, Odin est à la fois dieu de la victoire, de la mort mais aussi de la sagesse, de la poésie et de la magie. C'est surtout un dieu prêt à tout pour obtenir ce qu'il veut.
Pour recevoir la sagesse, on dit qu'Odin a laissé en gage un de ses yeux. C’était la condition pour boire au Mimirsbrunn, la source de Mímir qui apportait intelligence et connaissance de ce qui est caché.
Et c'est au prix d'un autre sacrifice que le dieu obtint le secret des runes : Blessé par sa propre lance Gungnir, Odin se pend à Yggdrasil, le frêne axial du monde, durant neuf nuits, sans boire ni manger.
C'est en tout cas ce que révèle le Rúnatal ("Dénombrement des runes"), un des poèmes qui compose le Hávamál (les "Dits du Trés-Haut") :

"Je sais que je pendis
À l'arbre battu des vents Neuf nuit pleines,
Navré d'une lance
Et donné à Odin,
Moi-même à moi-même donné,
-À cet arbre
Dont nul ne sait
D'où proviennent les racines.

Point de pain ne me remirent
Ni de corne;
Je scrutai en dessous,
Je ramassai les runes,
Hurlant, les ramassai,
De là, retombai."

Sleipnir la monture d'Odin (et progéniture de Loki) a également des runes gravées sur les dents. L'Edda dit même que les runes sont « coupées (gravées) avec les dents de Sleipnir ». Bref tout nous ramène à Odin, même lorsqu'il est dit que Mimir, après avoir eu la tête tranchée, continua de dispenser sa sagesse au dieu :

"Alors murmura la tête de Mimir savamment le premier mot et dit rune de vérité"

Quoi qu'il en soit, l'origine des runes semble encore une énigme.

Le peigne de Vimose (Danemark)
Le peigne de Vimose - Par Bloodofox (Travail personnel) CC BY-SA 3.0 ou GFDL via Wikimedia Commons

Des origines plus terre à terre

Les plus anciennes traces d’écriture runique retrouvées datent de la fin du Ier et IIe siècle de notre ère (voir début du IIIe) : La fibule de Meldorf (Allemagne) et le peigne de Vimose (Danemark).
On peut donc supposer que la naissance des runes pourrait être plus ancienne encore.

Certains chercheurs pensent qu'elles découlent des alphabets étrusque, grec ou latin. Non seulement par la ressemblance entre certains caractères mais aussi parce que les Vikings étaient de grands voyageurs (conquérants et marchants) et ont côtoyer ces peuples. Nous l'avons vu, l'alphabet grec était considéré comme bien pratique par bon nombre de peuples alors pourquoi pas les Vikings ?

D'autres pensent au contraire que la création des Runes fut indépendante. Elles découleraient de l’écriture dite d’Hallristinger, une écriture datant de la fin de la préhistoire découverte au nord de l'Europe. De plus, contrairement aux alphabets méditerranéens étroitement liés les uns aux autres, l'ordre des lettres de l'alphabet runique est complètement différent :
F, U, Th, A, R, K en sont les six premières lettres d'où l'autre nom de l'alphabet runique: le futhark.

Et d'autres encore estiment que les Runes sont issues d'un mélange de ces deux théories. Un mystère quoi.

Écriture Runique sur la Pierre de Rök
Pierre de Rök en Suède - © Bengt Olof ÅRADSSON

Des Runes pour quoi faire ?

Alors pourquoi les Runes ? Est ce que, comme le cunéiforme, le futhark a été inventées pour marquer, compter ses possessions, faire du commerce ? Ou comme le suggère le Hávamál, pour des raisons plus ésotériques ?

Nous verrons plus tard la signification de chaque lettre mais pour l'heure, sachez que les Runes évoquent entre autres, le monde agricole, les conditions météorologiques, ce qui a laissé penser certains chercheurs que les Runes avaient été inventé dans un but divinatoire. Pour savoir si les récoltes seraient bonnes par exemple. Tacite (un historien Romain né en 58 et mort vers 120 ap. J.-C) écrivait dans « La Germanie » :

"Leur façon de consulter le sort est très simple. Ils coupent une branche d'un arbre portant des fruits et la taillent en bâtonnets sur lesquels ils font certaines marques distinctives; ils les éparpillent sur une toile blanche, complètement au hasard."

Des runes ont été retrouvées sur des amulettes, des armes. Peut être pour apporter chance et protection à son porteur ?
Quoiqu'il en soit, on retrouve des Runes un peu partout en Europe, principalement sur des pierres.
Même le lion du Pirée à Venise a des Runes gravées sur les miches. Des mercenaires scandinaves ont apparemment eu envie de se vanter de leur exploits et ont tagué cette pauvre bête.

Certaines pierres runiques sont gravées de poèmes ou de cryptogrammes et d'autres célèbrent la mémoire ou les exploits de guerriers disparus.
La pierre de Rök, en Suède, est assez intéressante puisqu'elle cumule un peu tout cela : après un texte poétique et des chiffres, on trouve sur cette pierre des textes qui semblaient n'avoir aucun sens. Jusqu’à ce qu'on comprenne qu'ils étaient cryptés.

Entre mythologie, magie et avis divergeants des historiens et des philologues, difficile de s'y retrouver. L'origine des Runes est un mystère. Et pour ne rien arranger, nous verrons qu'il existe pas un mais plusieurs alphabets runiques.

Sources Livres:

- Les alphabets de l'oubli, Valérie-marie Marchand éd Alternatives 13 Décembre 2002
- Histoire du Danemark, Astrid E. Helle éd Hatier 1 janvier 1992
- Histoire de l'écriture, Louis-Jean Calvet Fayard/Pluriel 7 septembre 2011
- Histoire de l'écriture : De l'idéogramme au multimédia, collectif sous la direction de Anne-Marie Christin
- Odin et Thor, dieux des vikings, Alexis Charniguet et Jean Renaud, Larousse 2008

Sources Web:

- L'encyclopédie de la Scandinavie médiévale
- Edda poétique
- Rune
- Vieux futhark
- Vieux norrois
- Langages, écritures, typographies par Jacques Poitou



Par LaPlume, admin du site