Comment créer soi-même son journal intime de A à Z

Une année se termine et une autre commence... et qui dit nouvelle année dit, nouveau journal ! Malheureusement, je ne trouvais pas mon bonheur dans le commerce. Trop cher, trop petit, trop de lignes, trop girly, trop tout ! J'avais déjà réalisé des carnets mais du coup, je me suis dit, pourquoi ne pas fabriquer un bon gros journal qui me tiendra plus d'un an cette fois et qui aura une couverture de rêve ? Voici donc le résultat... et aussi le tutoriel le plus long de l'histoire ! ^^

Comment créer soi-même son journal intime de A à Z

Avant toute chose il faut bien lire le tuto une première fois pour vérifier qu'on a, d'une part, tout le matos et aussi pour comprendre l’ensemble du processus. C'est assez long donc ça serait dommage de se planter, d'inverser ou d'oublier des étapes, comme j'ai pu le faire. Oui oui...

Pour faire soi même son journal, il faut :

- Des feuilles, plein de feuilles !
- Un vieux calendrier de bureau ou du carton solide mais fin
- Un crayon
- Une règle
- Des pinces à dessin ou à linge
- Des ciseaux
- Un scalpel ou un cutter
- Du ruban pour faire un marque page
- Du papier journal pour protéger vos supports
- Du papier sulfurisé pour proterger les supports et les feuilles du cahier
- Un pinceau
- De la colle à papier en pot
- Du beau papier, du tissu pour la couverture
- Du papier à motif ou non pour décorer l’intérieur du carnet et lier la couverture au carnet
- Du fil à coudre et une aiguille
- Une presse, des Bd ou des gros livres
- Du temps
- De la patience... beaucoup de patience...

Étape 1 : Pliage des feuilles du carnet

Tout d'abord, il faudra choisir son papier en fonction de l'utilisation que l'on va en faire. Si c'est pour dessiner choisissez du papier à dessin. Ici j'ai utilisé du papier recyclé pour imprimante format A4 parce que c’est ce que j'avais sous la main. J'aime réutiliser les choses autour de moi plutôt que d'en acheter.

Donc, on prend sa feuille et on la plie en deux. On répète cette étape autant de fois que l'on souhaite. Plus on a de feuille plus le journal sera épais et lourd. Ensuite, on assemble ces feuilles par 4 ou 5, en les insérant les unes dans les autres. Moins si le papier est épais. Ici je les ai assemblé par 5. Puis, on presse le tout pour écraser l'ensemble. J'ai utilisé des Bd et des livres d'Informatique.

Créer soi-même son journal, étape 1
On plie, on assemble on presse

Étape 2 : Préparation du terrain avant couture

On prend sa règle et on mesure l'espace entre les trous pour la couture à venir. Tous les 2 cm c'est pas mal ou tous les 3, comme on le sent. Essayez d'avoir un paquet de feuilles bien droit sinon c'est tout votre journal qui sera tordu. Si on a des pinces de serrage c'est top, sinon on demande à quelqu’un de sympa de tenir le paquet. Ou on le cale entre des gros livres et on trace au crayon des lignes le long de la tranche comme sur la photo ci-dessous. On insiste bien sur cette marque sinon elle ne se verra pas une fois le bloc de feuille séparé.

Ensuite il ne reste plus qu'à prendre, dans l'ordre pour être raccord, ses petits paquets de 5 feuilles un à un et de faire un trou à l'endroit indiqué par la marque, avec une aiguille.

Créer soi-même son journal, étape 2
Insistez plus que moi sur le marquage... conseil d'amie...

Étape 3 : Couture des pages

Voici venir la plus compliquée et la plus dangereuse des étapes de ce tuto. Si si... Respirez un bon coup et munissez vous de votre fil et de votre aiguille. Le but du jeu et de relier chaque groupe de feuilles entre eux.

Comme c'est un peu délicat à décrire ou à montrer en photo voici une vidéo qui montre le processus assez clairement je trouve. Elle est certes en anglais mais, on peut mettre pause autant de fois qu'on veut pour comprendre et il n'y a qu'à suivre les gestes de la madame !


Je ne peux que vous donner quelques conseils :
J'ai choisi un fil blanc pour éviter qu'il ne se voit trop si par malheur j'avais mal assemblé mes pages.
Si votre fil est plutôt fin, doublez le, sinon, y a plus qu'à ! ^^ Lorsque vous aurez besoin de changer de fil, essayez de ne pas toujours le faire au même endroit sinon il y aura un rassemblement de nœud, et donc une bosse à un seul endroit. Selon ce qu'on utilise ensuite comme matériaux pour la tranche, ça peut poser problème.

Attention à ne pas se piquer avec son aiguille ça pourrait mettre du sang partout en plus de faire mal... je dis ça parce que c'est ce qui m'est arrivé pour mon premier journal...

Une fois cette étape terminée, si vous n'avez pas abandonné en hurlant de rage, il ne reste plus qu'à renvoyer votre bloc se faire presser.

Créer soi-même son journal, étape 3
Oh le joli paquet de nœuds...

Étape 4 : Coller le bloc de feuilles

Armez-vous du pinceau et du pot de colle. Dans mon cas, c'est de la colle à relier (oui je me la pète un peu...) conseillée par une vendeuse. Elle devient transparente en séchant donc je peux faire des cacabeurk sans en avoir l'air, ça j'aime ! Et il me semble qu'en séchant, la colle est un peu élastique. J'imagine que pour tourner les pages ça a son petit intérêt. On verra à l'usage.

Pour celles et ceux qui ont un félin à la maison, c'est à cette étape que votre matou va décider de venir jeter un œil à ce que vous faites. Vous savez, pour apporter sa petite contribution. En laissant des poils partout ou en renversant des trucs... donc... vigilance !

Bref, il va falloir badigeonner de colle la tranche de votre future journal. Veillez bien à ce que le bloc soit bien droit. Il a beau être cousu, il a tendance à se balader un peu. Je l'ai calé entre des gros livres pour l’empêcher de bouger. Et évidement j'ai protégé les livres avec une couche de journal et une couche de papier sulfurisé.
Ensuite on laisse sécher en pressant sous une tonne de BD.

Créer soi-même son journal, étape 4
Gare au chachat...

Étape 5 : Le marque page

Sautez cette étape si vous ne voulez pas de marque page. Vous pouvez aussi réaliser cette étape en même temps que l’étape précédente mais j'ai préféré laissé sécher entre chaque processus.
J'ai compté un peu moins de deux fois la longueur de mon carnet pour le marque page. Il suffit juste de le coller à mi hauteur (voir plus loin pour être sur que ça lâchera pas un jour) le long de la tranche du carnet, comme sur la photo.
Et on laisse sécher.... sous presse.... ça peut pas faire de mal !

Créer soi-même son journal, étape 5
Marque ta page !

Étape 6 : Les pages de garde

Pour cette étape, on évite de faire comme moi... J'ai oublié de coller la déco intérieur du journal. Sauf si on souhaite avoir un intérieur blanc, là, ce n'est pas grave.

Donc on prend son joli papier de taille A4. j'ai utilisé du papier Canson de couleur noir que j'ai découpé au bon format et plié en deux. Ensuite, on applique de la colle sur 0,5 à 1 cm de large sur toute la longueur, coté tranche. Et on colle son papier au reste du carnet. On presse, on laisse sécher.
Ensuite, pour lier tout ça, on utilise une feuille de papier format A5 ou de la gaze qu'on va coller entièrement le long de la tranche et sur chaque coté du carnet, comme sur la photo. On laisse sécher tout ça.

A cet étape si on est du genre perfectionniste, on peut égaliser les feuilles de son journal en les coupant au cutter et en limant chaque tranche. Le rendu sera plus net. Mais moi... je m'en fiche donc j'ai sauté cette manip.
On peut aussi arrondir les angles avec une perforatrice d'angle.

Créer soi-même son journal, étape 6
Oui booon j'ai oublié de coller ma page de garde... ^^

Étape 7 : Fabriquer la couverture

Pour ma couverture j'ai mesuré la taille de mon carnet et j'ai rajouté 3mm de chaque coté. Mais il est possible de faire plus mais pas moins. Il faut un peu de place pour coller le corps du cahier à la couverture.
On découpe donc son calendrier ou son carton à la taille souhaitée. On découpe également une bande de la largeur et hauteur de la tranche de son carnet.

Pour customiser un peu plus mon journal, j'ai eu envie de me faire un carnet façon River Song's Diary, en forme de TARDIS. Les fans de Doctor Who comprendront ! ^^
Du coup j'ai ajouté des formes en carton sur mon calendrier découpé. On peut imaginer coller des rouages en carton pour un effet Steampunk, dessiner des spirales ou des volutes au pistolet à colle etc. Se faire plaisir quoi !

Créer soi-même son journal, étape 7
Le squelette de mon journal T.A.R.D.I.S

Étape 8 : Recouvrir la couverture

Attention étape délicate. Comme j'ai utilisé un faux cuir assez élastique je me suis laissé une bonne marge de manœuvre comme vous pouvez le voir sur la photo. Ensuite j'ai appliqué la colle au pinceau sur mon calendrier découpé en insistant bien dans les fente de mon TARDIS et j'ai posé le tout sur le tissu. Si votre couverture est toute droite, il suffit juste d’éviter les bulles de colle.

Puis j'ai enlevé le trop plein de tissus en laissant seulement 2cm tout autour. Puis j'ai découpé les angles. Mais mon tissu rebelle m'a fait faire des bêtises du coup seul le coin en bas à gauche sur la photo à pu être collé sans problème... Bref on pose sa colle sur le carton et on rabat d'abord le bord du haut, on fait tenir le tissu avec des pinces à dessin ou des pinces à linge. Une fois sec, on répète l’opération avec le bas puis les cotés.

Pour mon premier journal, j'avais utilisé du tissu en coton tout bête. Un conseil... si vous voulez en faire de même, pensez à consolider votre tissu avec du tissus thermocollants avant de le coller. Vous aurez moins de difficulté et surtout la colle ne traversera pas. Utilisez ensuite un plieur, ou une carte de fidélité, pour retirer les bulles éventuelles et le trop plein de colle.

On peut aussi coller du papier à motif ou du papier blanc qu'on customisera par la suite en collant des choses ou en peignant par dessus. Par contre, si on souhaite coller un max d'objets comme sur cette video, il faudra le faire à la toute fin puisqu'une fois encore il va falloir presser le tout.

Créer soi-même son journal, étape 8
lllll

Étape 9 : Coller le corps du journal à la couverture

Là, c'est tout simple, il suffit de badigeonner de colle les pages de garde du cahier (côté couverture bien sûr) puis de les coller sur les faces internes de la couverture. Ne pas coller la tranche par contre pour plus de souplesse une fois le journal ouvert.

Avec un plieur ou une carte, enlevez le trop plein de colle et les bulles. Puis laissez sécher sous presse en laissant du papier journal et du papier sulfurisé à l’intérieur de carnet. Sinon l'humidité de la colle risque de faire gondoler les première pages du journal.

Créer soi-même son journal, étape 9
Assurez vous de coller le tout bien droit.

Étape 10 : Y'a plus qu'à !

Une fois sec, vous pourrez vous la péter avec votre journal entièrement fait main ! Et il ne reste plus qu'à le remplir de votre écriture, de vos dessins, de vos collages et tout ce qui fait vos jours et vos nuits pourquoi pas ! ^^

Si vous vous lancez dans l'aventure, n'hésitez pas à partager vos photos sur les réseaux sociaux en me taguant que je vois le résultat ! ^^

Créer soi-même son journal, étape 10
Bonne année 2017 !


Par LaPlume, admin du site




Partager cet article : Facebook Twitter