Découverte de la plus ancienne trace d’écriture manuscrite d'Angleterre

En mai dernier à Londres, lors du chantier de construction du nouveau siège européen du groupe financier américain Bloomberg, des ouvriers ont fait une découverte peu banale : des centaines de tablettes de cire datant du Ier siècle après J.-C, parmi lesquelles, le plus vieux document écrit à la main jamais trouvé en Angleterre !

L’ancêtre de l'e-mail, la tablette de cire
Exemple de tablette de cire - Photo Peter van der Sluijs

L'ancêtre de l'e-mail

A l’époque romaine, des plaquettes de bois évidées dans lesquelles on coulait de la cire, servaient de moyen de communication rapide. A l'aide d'un stylet on gravait dans la cire un brouillon, un message. Il suffisait d'effacer le texte gravé à l'aide de l'autre bout du stylet pour pouvoir s'en servir à nouveau.
Très utilisées dans le domaine administratif, ces tablettes étaient aussi très pratiques pour la correspondance privée : Deux tablettes reliées entre elles par une charnière (comme sur la photo ci-dessus) qu'on pouvait donc fermer comme un carnet. Il suffisait d'y écrire un message qui était ensuite transmis à son destinataire. Celui-ci pouvait à son tour y répondre de la même façon. Un mail ou un sms à l'ancienne quoi ! Par contre en pleine canicule... ça devait être une autre limonade!

400 tablettes de cire découvertes en plein cœur de Londres
Femme écrivant sur une tablette de cire (Pompéi, Ier siècle.)

Londinium Calling

C'est donc en plein cœur de la City, lors du chantier de construction que les ouvriers sont tombés sur plus de 400 tablettes de cire vieilles de près de 2000 ans. La cire a bien entendu disparu depuis le temps mais, la boue de la rivière Walbrook (aujourd'hui disparue), a en revanche très bien conservé les tablettes de bois.

Certaines, tellement bien conservées que des traces d’écriture ont pu y être déchiffrées. Bon... la plus part indiquent des transactions financières mais ce qu'il faut retenir c'est que ces tablettes constituent une formidable source pour les historiens. En effet, elles datent d'une dizaine d'année après l'invasion romaine et surtout, de la création de Londres. Et, en ce qui nous concerne, c'est aussi le plus ancien vestige manuscrit de Grande Bretagne !

Pour voir une vidéo présentant ces fameuses découvertes c'est ici !



Par LaPlume, admin du site