Back to school : C'est la rentrée !

Attendue avec impatience par certains, redoutée par une grande majorité, l'heure de la rentrée a sonné! Profs et élèves sont repartis pour un tour, ça va chauffer du stylo! Enfin, pas si sûr...

Bonne rentrée 2015!

Souvenirs, souvenirs

Cette année mon neveu entre en 5ème et ma nièce en maternelle. 
En les voyant remplir de fournitures un minuscule sac kawaii pour la petite et un sac trop cool de djeun's pour l'autre, impossible de ne pas penser à ses propres rentrées.

Ce que j'aimais par dessus tout, c'était les toutes nouvelles fournitures scolaires. Je les rangeais soigneusement dans mon armoire. Je les regardais pendant des heures. 
Puis, je sortais un cahier, encore vide et pur. Je l'ouvrais, sentais ses pages, j'adorais l'odeur des fournitures neuves. Surtout l'odeur du papier et des gommes.
Les stylos aussi. Inspectant chacun avec soin, les replaçant dans leur trousse sans même les essayer parce que l'heure n'était pas encore venue. 
J'avais hâte d'utiliser tous ces beaux objets qui sentaient bon le neuf.

Puis la rentrée arrivée, je pouvais enfin remplir les cahiers de trucs chiants de nouvelles connaissances. J'alignais toutes mes affaires avec minutie, bien au centre de mon bureau (qui a dit toc? ^^). Vous avez sûrement connu ça :
Dans un premier temps on s'applique, on souligne proprement à la règle, on gomme gentiment.

Et puis, vient la première rature.  Sonnant le glas de toute notre bonne volonté. C'est le point de non retour et pour le reste de l'année, les feuilles seront remplies de gribouillis incompréhensibles, de ratures et de traits approximatifs.

Fini les cahiers et les stylos?

Alors, quand je lis dans la presse que Najat Vallaud-Belkacem, notre ministre de l'Éducation nationale, entend bien réduire la place du papier et du crayon dans la scolarité des élèves et ce, dès la grande section, je ne sais que penser.
Bien sûr qu'il faut bien vivre avec son temps mais, j'ai du mal à imaginer que ma nièce ne connaîtra peut être pas l'odeur ultime de la fourniture scolaire neuve: l'odeur de la colle Cléopâtre. 



Par LaPlume, admin du site


Partager cet article : Facebook Twitter