Les gens dans l'enveloppe d’Isabelle Monnin par Zoé

Aujourd'hui Zoé nous parle d'un roman entre fiction, enquête journalistique et musique. « Les gens dans l'enveloppe » d’Isabelle Monnin conte l'histoire d'une famille qu'elle ne connaît pas encore à partir de photos reçues par La Poste.

Les gens dans l'enveloppe d’Isabelle Monnin
© JC Lattès

Tout commence par une enveloppe

Un soir tard, je découvre, lors d’une émission, l'interview d’Isabelle Monnin, journaliste, qui présente son nouveau livre « Les gens dans l’enveloppe ».
Son idée m’intrigue, écrire un livre à partir de photos d’inconnus, ce n’est pas banal !

En 2012, Isabelle Monnin achète à un brocanteur, sur internet, un lot de photos d’une famille dont elle ne sait rien. Les photos lui arrivent dans une grosse enveloppe blanche, qui va lui inspirer le titre de son ouvrage. Ce sont des photos de familles banales, à partir desquelles elle décide d’inventer une histoire pour en faire un roman, puis d’enquêter pour voir si elle peut retrouver les personnes qui sont dessus.
C’est avec l’édition de Poche de l'ouvrage, que commence pour moi, l'aventure des Gens dans l'enveloppe, une aventure aux multiples facettes.

Isabelle Monnin a exploré chaque photo jusqu’au moindre détail le plus insignifiant, pour encrer dans le temps son histoire, qui commence dans les années 1970.
On y découvre les membres d'une famille et surtout leurs émotions. Le style de son roman m’interpelle, il est inhabituel, il me dérange et en même temps j'ai envie de connaître la suite.
Chaque personnage raconte sa vison de cette histoire. Il y a Laurence, la petite fille qui est sur presque toutes les photos et son père Serge, il y a les grands-parents de Laurence. Et puis il y a Michelle, la mère de Laurence, absente, mais si présente dans ce roman, et dont l'absence est le pivot de cette histoire. On découvre leurs secrets, leurs silences, leur maux, leurs espoirs, leurs souhaits et le parcours de chacun qui va me mener jusqu’en 1994.

Roman, enquête et musique

Mais la journaliste ne s’arrête pas là ! Dans cet ouvrage, il y a aussi un album photo, où l’on découvre les personnages du roman, puis Isabelle Monnin décide de partir à la recherche des Gens dans l’enveloppe et de nous embarquer avec elle dans cette nouvelle aventure, en nous proposant de parcourir le journal de bord de son enquête.

C’est cette « double histoire » qui fait la force de cet ouvrage, car l’enquête, n’'a d’intérêt que si l'on a lu le roman et inversement. Je connais les personnages fictifs du roman, mais je veux savoir qui ils sont dans la vraie vie, qui sont ces gens sur les photos, leur histoire ressemble-t-elle à celle écrite par l’auteur ? Tant de questions me traversent l’esprit, et nombreuses vont avoir leur réponse. Comme l’a révélé Isabelle Monnin lors de l’interview, non seulement elle va retrouver des Gens dans l’enveloppe, mais celle qu’elle a appelé Laurence dans son roman, s’appelle en réalité... Laurence, dans la vraie vie !

Enfin cet ouvrage est également l’occasion de découvrir Alex Beaupain, ami de la journaliste, qui lui propose d’écrire des chansons originales à partir de son roman, et de chanter des reprises de chansons qui ont accompagnées la vraie vie des Gens dans l’enveloppe, si elle les retrouve.

A travers cet objet littéraire moderne et singulier, j’ai plongé dans l’inconnu, et j’ai découvert la vie banale d’une famille, dont l’histoire n’aurait pas d’intérêt à être racontée, mais comme le dit Isabelle Monnin « toute vie vaut la peine d’être racontée, chaque vie est un témoignage de toutes les autres (…) On racontera la vie des gens dont on ne parle jamais. Elle vaut autant que celles dont on parle – autant et aussi peu. »

Les Gens dans l'enveloppe - Isabelle Monnin et Alex Beaupain - Ed. JC Lattès

Note de LaPlume : J'ai bien envie de lire ce livre après avoir lu l'article de Zoé parce que je me suis souvenu que moi aussi un jour, en me baladant dans les rues de Paris, j'ai trouvé des photos, jetées avec d'autres objets. Des photos de mariage, d'un photographe niçois. Je trouvais ça tellement dommage de les laisser sur le trottoir que je les ai prises. Je me suis aussi imaginé l'histoire de ces personnages. Peut-être que quelqu'un reconnaîtra ces personnes en passant par ici, qui sait ! ^^

Les gens dans l'enveloppe d’Isabelle Monnin
Moi aussi un jour j'ai trouvé des gens dans une enveloppe


Par Zoe13, membre du site




Partager cet article : Facebook Twitter