L'amour est dans le pré : l'importance de la lettre manuscrite

Ça ne vous aura pas échappé, la 10éme saison de l’émission « L'amour est dans le pré », présentée par Karine Le Marchand, a débuté le 8 juin dernier sur M6. On ne va pas vous la faire potins et ragots mais plutôt s'intéresser au courrier des participants, forcément.

 L'amour est dans le pré saison 10

Des lettres par milliers chaque année

Les fidèles de l’émission connaissent le principe mais pour les autres, en résumé, des agriculteurs et agricultrices célibataires recherchent l'amour et envoient par le biais de l’émission une bouteille à la mer.
Après la diffusion en janvier de leurs portraits, les téléspectateurs en quête de l’âme sœur peuvent leur écrire par courrier ou par mail.
La production reçoit ainsi plus de 10 000 lettres chaque année. Sans compter les courriers destinés aux participants toujours célibataires des années précédentes.

Les premiers épisodes sont donc consacrés à l'ouverture des fameux courriers. Certains participants en reçoivent un peu, d'autres beaucoup et certains, pas du tout. Petits cadeaux, Mail-Art, et même parchemins, les prétendants se donnent parfois beaucoup de mal pour susciter l’intérêt. Enfin pas toujours.

Lettre Vs Mail

Cette année un agriculteur a demandé qu'on lui envoie exclusivement des lettres manuscrites. Une agricultrice se plaint qu'un prétendant n'ait pas pris cinq minutes pour écrire une lettre plutôt qu'un mail et une autre a même carrément jeté l'éponge suite à la lecture de son courrier. Déçue par des mails ponctués de « lol » ou trop courts.
Lorsqu'il s'agit de choses aussi sérieuses que l'amour, la lettre est-elle donc préférée au mail ?

En tous cas, on le constate un peu chaque année, les candidats sont plus sensibles aux lettres manuscrites. Peut être que la lettre représente avant tout le temps et l’énergie que la personne qui écrit leur a consacrés. Il a fallu peser chaque mot, sans pouvoir faire de Ctrl-z à la moindre erreur, tout recommencer pour seulement montrer le meilleur.

Beaucoup d'agriculteurs se basent d'ailleurs sur la beauté de l’écriture (bon... et aussi des photos) comme gage de qualité. Je reste persuadée que beaucoup sont passés à coté de belles personnes sous prétexte que leur écriture n’était pas à la hauteur de leurs attentes.
J'ai pu le constater moi même au musée des lettres et manuscrits de Paris, des tas de gens brillants ont une écriture absolument épouvantable.

Le bonheur est-il dans la lettre ?

Et puis, est-il seulement possible d'entrevoir une personnalité à travers une seule lettre ? Nous ne sommes pas tous graphologues et tout le monde n'est pas suffisamment sensible pour voir au delà des mots. Une éleveuse de poneys de l'édition 2014, qui revenait sur l'échec de son aventure, s'interrogeait à ce propos. Peut être que la lettre n’était pas le moyen idéal pour elle de trouver l'amour. Elle n'a pas sélectionné les bonnes personnes parce qu'elle n'a pas su percevoir ceux qui se cachaient derrière les lettres. A l'inverse, cette saison, deux agriculteurs ont fait le choix de ne pas voir les photos jointes aux courriers pour pouvoir se concentrer d'avantage sur le fond que sur la forme. Espérons qu'ils ne se seront pas trompés !

Et vous, attacheriez vous plus d'importance à une lettre manuscrite plutôt qu'à un mail ? Avez-vous déjà été tenté d'écrire aux agriculteurs?



Par LaPlume, admin du site




Partager cet article : Facebook Twitter